Catégorie : Le fils de Dio

[dropcap]E[/dropcap]t c’est moi qui vais reprendre le truc. Moi Pénélope, puisque maintenant le sort en est jeté, je ne suis plus Trinidad, Trinidad c’est trop compliqué et compromettant à assumer. Sauf à vouloir mettre en face du somptueux et profond tableau de Masaccio la petite trinité étriquée que Marcel avant de la mettre en boîte […]

Lire la suite

[dropcap]V[/dropcap]ous allez voir qu’en maniement de langue française je m’améliore un peu et sors du bê . . ./ . . . que je dis ça), maintenant que j’ai un peu de temps devant moi, allongée, plâtrée, recousue que je suis, mais c’est pas forcément en clarté du récit que je vais y gagner, je vous avertis, […]

Lire la suite

[dropcap]Et[/dropcap] dire que j’avais promis de revenir clairement au début de l’histoire et de tout raconter pas à pas, comme si c’était possible . . . Je me souviens parfaitement, j’en étais à ce moment juste avant la chute dans l’escalier aux dernières marches de pierre taillé dans le roc, et en même temps, dans […]

Lire la suite

[dropcap]E[/dropcap]t d’abord c’est quoi cette manie des titres longs ? Ce que je veux c’est raconter le tout début de l’histoire, clairement, dans l’ordre, vous vous souvenez. je ne sais pas si je vais pouvoir y arriver. J’en suis déjà à la  saison 2, fragment 3 identifié ainsi pour l’authentification : 1703111923 / MABIO Ça […]

Lire la suite

Pendant que Saint A.F. montait, montait dans les hauteurs d’une histoire robbe-grille-taine ou -titanesque, empreinte des mensonges assumés du pur romanesque, je devais chuter nue en concomitance  dans un escalier sans fin qui devait sans doute, sans nul doute, me conduire ici-même au cru d’une histoire vraie. Aussi crue que le coin de chasteté de […]

Lire la suite

Il m’a fallu bien du courage, je vous l’ai dit. Je suis assez puissante – il faut le dire et surtout me voir à l’oeuvre – pour me défendre à coup de sacs de faux croco à fermeture tranchante ou de talons aigus comme des lames à saigner les porcs ou/et pour mordre de mes […]

Lire la suite

Je ne sais pas si vous allez aimer. C’est une surprise. Et il m’ a fallu du courage pour être là, de retour au cap de Creus, des croix, quoi, à cause des naufrages, Creux qu’ils disent. Vous n’imaginez pas. Si je reviens, c’est que je vais tout vous expliquer. En détail ou presque. Jusqu’à […]

Lire la suite

Quand il est apparu dans la grande lumière de l’encadrement de la porte ouverte sur le ciel et la mer étale, je n’ai vu d’abord que l’oiseau qui a poussé un cri, un gloussement, une sorte de rire de gorge bref. puis je l’ai vu, lui. Je l’ai pris pour son père ! C’était, je […]

Lire la suite