Le ravissement de l’éditorialiste

Ce site a officiellement 17 jours à l’heure où je poste cet édito. 17 jours ? Quand je vois tout ce qu’il y a déjà à voir et à lire,  je devrais peut-être m’inquiéter ? Non ? En 17 jours seulement ? Mais plutôt que céder à la panique, j’ai plutôt envie de me laisser ravir par l’esprit, la beauté, et par — terme désuet — « la variété » de l’ensemble. Et comme si ça ne suffisait pas, nous avons appris hier que plusieurs livres de nos potes sont en sélection officielle du Festival de la bande dessinée d’Angoulême 2016, dont « La Renarde » de  Marine Blandin et Sébastien Chrisostome, un pur chef-d’œuvre d’humour en strip, ce genre majeur de la bande dessinée, et le bijou noir de Mai Li Bernard : « Mortelle vinasse » ! Mai Li Bernard, Marine Blandin et Sébastien Chrisostome, trois personnes qu’on aime et qui le méritent bien ! (d’être sélectionnés… L’amour n’a rien à voir avec le mérite)

selection

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.