L’aberration familiale

| Récits courts |
François Bertin on Blogger
François Bertin
François Bertin est né en Bretagne en 1976. Tout petit, il découvre la série télé Goldorak qu’il suit avec assiduité tout comme les autres dessins animés japonais diffusés à l’époque comme Cobra dont il s’inspirera pour réaliser une marionnette en papier avec des attaches parisiennes. À dix ans, sa mère l’inscrit aux Beaux-Arts de Creil où il apprend le dessin d’observation en reproduisant les plâtres de l’atelier.

Après un baccalauréat littéraire option Arts plastiques, François Bertin entre à l’Ecole européenne supérieure de l’image à Angoulême puis Poitiers où il obtient un Diplôme national d’expression plastique. Il continue sa formation à La Poudrière, l’école de réalisation de films d’animation de Valence, où il réalise Picore, un court métrage sous forme d’autoportrait, primé meilleur film d’animation français au Festival International du court métrage de Clermont-Ferrand 2003. Il travaille ensuite dans des studios d’animation, à Valence d’abord, puis à Angoulême.

De ses nombreuses années passées comme animateur 2D, il tirera, en 2010, le court-métrage La Vénus de Rabo, dans lequel il évoque la création artistique de manière décalée. Depuis 2010, il intervient à l’Ecole des métiers du cinéma d’animation d’Angoulême en dessin et animation. Il entre en résidence à la maison des auteurs d’Angoulême pour s’atteler à Regarde les filles, une bande dessinée autobiographique où il raconte ses relations avec les femmes, qu’elles soient mère, sœur ou petites amies.

Laisser un commentaire