En formes

en formes

François Henninger

François Henninger est né en 1984 à Thann dans le Haut-Rhin. Très jeune, il se voit obligé de porter des lunettes, il se met donc à faire de la musculation pour supporter leur poids, à étudier le français, et à s’intéresser de près à la bande dessinée. Au 21ème siècle quand il parle un français convenable sans accent, il part à Angoulême avec ses lunettes sur le bout des muscles, où il rencontre d’autres personnes musclées qui portent des lunettes (ou pas). Il tente alors (et toujours encore) de faire à peu près de la bande dessinée pour de vrai. Il participe à plusieurs collectifs, et publie quelques ouvrages seul (avec ses lunettes) ou accompagné.

Aujourd’hui il écrit et réécrit encore et encore ce texte à Clermont-Ferand.Aujourd’hui il écrit ce texte à Clermont-Ferand.


bibliographie


– En attendant t’avenue, La Cinquième Couche, 2017.

– Lutte des corps et Chute des classes, AVEC Thomas Gosselin, éditions l’Apocalypse, 2013.

– Un novembre (journal), éditions Anathème, 2011.

– Cent mètres carrés, éditions Warum, 2008. acheter


Collectifs


– Légendes du voyage, éditions Na, 2013.

– DMPP, n°3,5,6,9,10,11.

– Grumeaux, n°2

– Moulin à Vent, n°1,2,3.

– Lapin, n°39 à 44

– Entre, reste.

– Modern Spleen, n°3

– Le Mouchoir, n°1,2,3.

– Pré carré, n° 5

– Vitriol, n°1

– Le Coup de Grâce, éd. la 5ème couhe.

– Bévue, n°6, 7.

– Dérive urbaine, n°6

– Garder le secret jusqu’à la mort numéro un.


et aussi :


Spirou et fantasio au musée des pipes, avec Lucas Méthé.


Laisser un commentaire