Catégorie : dessin

En effet (vous avez conscience que) de l’eau, une quantité invraisemblable de gouttes et de seaux, une quantité océanique, était passée sous les arches du pont du Gard. Une quantité tellement gigantesque que nous avions émergé puis coulé et ressorti la tête, encore et encore, et étions resurgi beaucoup plus tard, comme après avoir subi […]

Lire la suite

. . . et nous n’avions fait que nous laisser porter par une force qui nous dépassait tous, ç’avait été surprenant et quasi, sinon agréable du moins, facile, après cette angoisse des profondeurs des flots si apparemment lisses et obscurs, après cette crainte des surface où zigzaguaient trop rapidement des véhicules profilés, armés de calandres […]

Lire la suite

. . . qui disparaissait presque aussitôt que c’était parti. Qu’est-ce que je vais bien pouvoir raconter aujourd’hui de ma vraie vie ? Je ne me demandai pas ça trop longtemps, en général, j’y étais, j’y étais, il fallait y aller et c’était parti. . . . J’en avais envie, je l’avais cherché, c’était moi […]

Lire la suite