«ARTE BD INDIE» VAGUE BRÉSILIENNE ! (FIBD2016)

«ARTE BD INDIE»
Une exposition improvisée de BD brésilienne contemporaine à l’occasion du 43e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême !

Vernissage le 27 Janvier, 20 heures /  Bar Capoeira,  6 Place du Palet, Angoulême

Avec musique brésilienne Mix de Chiqsland Corporation et El Koostella

…Et Spécialités brésiliennes gratuites !

12596680_568266303337507_44883591_o

Artistes:
Revista Prego – Alex Vieira
Allan Sieber
Arnaldo Branco
Baby.C
Revista Beleléu – Elcerdo, Eduardo Arruda
Smegma comix – Pablo Carranza
Chiqsland Corporation – Chiquinha
Cynthia Bonacossa
Rafael Corrêa
Bernardo Franca
Caio Gomez
Gabriel Goes
Suplemento – Heitor Yida
El Koostella
Laerte
Leonardo Lopes
Manzanna
Janela Acesa
MZK
Schiavon
Felipe Sobreiro
Magra de Ruim

12596801_1727290984172399_444848441_o

Alain François on BloggerAlain François on InstagramAlain François on PinterestAlain François on TumblrAlain François on Twitter
Alain François

Alain François est né en 1965. Plasticien (DNSEP obtenu à l’EESI en1992), il va se consacrer une dizaine d’années à la peinture et aux micro-publications avant de passer quinze ans dans la communication institutionnelle. Parallèlement à cette carrière très sérieuse, il écrit. En particulier un blog intimiste, dont les années 2006 et 2007 ont été éditées aux éditions publie.net en 2011.

De 1999 à 2006, il va fonder et animer plusieurs sites internet collectifs, tels que bonobo.net (galerie en ligne), leportillon.com (collectif d’artistes), bonobocomix.com, un éphémère journal de Web-BD, mais aussi créer les premiers sites des éditions ego comme x et de l’An 2.

En 2006, il reprend ses études universitaires et obtient un Master recherche Arts numériques. Depuis, il publie des articles scientifiques dans le cadre du Laboratoire d’Histoire visuelle contemporaine de l’EHESS et scénarise deux projets de bande dessinée avec Elric Dufau et Marine Blandin.

En novembre 2012, Il commence un journal photographique en ligne, projet d’art social au long cours exclusivement réalisé avec un smartphone, qui constitue au fil du temps l’album de la communauté des auteurs de bande dessinée à Angoulême.


Laisser un commentaire