Album de l’expo « Thalatha »

| Expo Marsam |

Début 2018, l’atelier de sérigraphie « les mains sales » nous a proposé de réaliser une collection de sérigraphies d’une sélection d’auteurs ayant participé à Marsam. Cette série de 32 sérigraphies a été exposée à la Cité Internationale de la bande dessinée et de l’image de janvier à mai 2019 et scénographiée par Mai Li Bernard.

Les artistes :

Format 40x50cm : Kathrine Avraam, Mai-Li Bernard, Céline Guichard, Noémie Honein, Mickeyman Liang, Ariel Lopez V, D W Ribastki, Natacha Sicaud, Giulia Sagramola, Lucas Varela

Format 20x30cm : Pedro D’Apremont, Eme de Armario, Naïs Coq, Margaux Chetteau, Lisa Chetteau, Laura Désirée, Elric Dufau, Loïc Guyon, Mathilde Laillet, Fabiane Langona, Marcel O’Leary, Léa Murawiec, Chema Peral, Grace Wilson

Format 15x20cm : Marine Blandin, Cynthia Bonacossa, Mathilde Van Gheluwe, Thomas Gosselin, Glynnis Fawkes, Lisa Frühbeis, Sadri Khiari, Pierre Marty

Les sérigraphies sont à vendre sur le site des mains sales ici

Fabrication des sérigraphies :

Montage de l’exposition :

L’expo :

Alain François on BloggerAlain François on InstagramAlain François on PinterestAlain François on TumblrAlain François on Twitter
Alain François
Alain François est né en 1965. Plasticien (DNSEP obtenu à l’EESI en1992), il va se consacrer une dizaine d’années à la peinture et aux micro-publications avant de passer quinze ans dans la communication institutionnelle. Parallèlement à cette carrière très sérieuse, il écrit. En particulier un blog intimiste, dont les années 2006 et 2007 ont été éditées aux éditions publie.net en 2011.
De 1999 à 2006, il va fonder et animer plusieurs sites internet collectifs, tels que bonobo.net (galerie en ligne), leportillon.com (collectif d’artistes), bonobocomix.com, un éphémère journal de Web-BD, mais aussi créer les premiers sites des éditions ego comme x et de l’An 2.
En 2006, il reprend ses études universitaires et obtient un Master recherche Arts numériques. Depuis, il publie des articles scientifiques dans le cadre du Laboratoire d’Histoire visuelle contemporaine de l’EHESS et scénarise deux projets de bande dessinée avec Elric Dufau et Marine Blandin.
En novembre 2012, Il commence un journal photographique en ligne, projet d’art social au long cours exclusivement réalisé avec un smartphone, qui constitue au fil du temps l’album de la communauté des auteurs de bande dessinée à Angoulême.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.