Marsam.graphics, atelier international de bande dessinée
ISSN 2494-1565

l'édito du 27 septembre 2016 par Alain François

Premières Rencontres nationales de la bande dessinée !

Du 28 au 30 septembre 2016, plusieurs auteurs de Marsam.graphics participent aux premières Rencontres nationales de la bande dessinée organisées par La Cité internationale de la bande dessinée et de l’image, Angoulême.

Cette nouvelle manifestation vise à « proposer un espace de débats et d’analyses pour l’ensemble de la profession, avec des éclairages issus des réflexions de Grands Témoins, qui permettront de resituer les enjeux du secteur de la bande dessinée dans un contexte plus large »

Le programme de ces trois jours :

mercredi 28 septembre 2016

— 14h30 intervention d’ouverture par Jack Lang, invité d’honneur

— 15h auteur de bande dessinée : vocation ou profession ?

présentation de l’étude qualitative sur les auteurs par Benoît Peeters et Denis Bajram avec Marie Gloris Bardiaux Vaïente (collectif des dessinatrices contre le sexisme) focus sur la situation économique des auteurs en France retour sur les disparités hommes/femmes
Intervenants : Espagne : Antonio Altarriba / Italie : Matteo Stefanelli / ailleurs dans le monde. États-Unis : Jean-Paul Gabilliet / Japon : Xavier Guilbert / Amérique latine : Claire Latxague

grand invité : Pierre-Michel Menger, sociologue, professeur au Collège de France et à l’EHESS

jeudi 29 septembre 2016

— à partir de 9h les écoles de bande dessinée : un passage devenu obligatoire ?

parmi les sujets abordés Jusqu’à quel point les formations sont-elles et se veulent-elles professionnalisantes ? ; La féminisation de la population étudiante (et du corps enseignant) ; La question du scénario ; Spécialisation ou polyvalence : l’ouverture aux autres médias (illustration, story-board, nouvelles images, jeux vidéo, animation…) ; Les relations entre les écoles et le monde de l’édition

intervenants représentants de l’École Émile Cohl (Lyon), de la Haute École des Arts du Rhin (Mulhouse et Strasbourg), de l’Académie Brassart-Delcourt (Paris),
de l’Institut Saint-Luc (Bruxelles), de l’École européenne supérieure de l’image, de L’Atelier (Angoulême) et de l’association Campus Image (Angoulême)

— à partir de 14h crise(s) de la bande dessinée : le point de vue des éditeurs

parmi les sujets abordés Rentabilité comparée des séries et des romans graphiques ; Quelles stratégies pour installer de nouveaux auteurs, de nouvelles séries ? ; Quelles stratégies pour renouveler le lectorat (captation du jeune public) ? ; Importance, pour les auteurs, des à-valoir, des droits numériques, des droits étrangers, des adaptations (crossmédia) ; Les rôles respectifs de l’auteur et de l’éditeur à l’heure du numérique (scans, maquette, promotion par les réseaux sociaux…)

intervenants : Alexandre Balcaen (Adverse), Serge Ewenczyk (Ça et là),
Jean-Louis Gauthey (Syndicat des éditeurs alternatifs), Elisa Renouil (Dupuis),
Thierry Joor (Delcourt), Thomas Ragon (Dargaud)

invité spécial : Baru (auteur, Président de la commission BD du Centre National du Livre)

vendredi 30 septembre 2016

— à partir de 9h le marché de l’art : mirage ou nouvelle frontière ?

parmi les sujets abordés Petite histoire des galeries de bande dessinée et des ventes aux enchères spécialisées ; Un point sur les questions juridiques liées à la propriété des originaux (intéressement du scénariste et du coloriste à la vente ? droit de suite comme dans la peinture, droits de succession ; un point sur les donations) ; Les musées des beaux-arts, forteresses imprenables ?

table ronde avec des galeristes, commissaires-priseurs et experts
intervenants Jean-Baptiste Barbier galerie Barbier & Mathon, Philippe Boon collectionneur, Jean-Marie Derscheid expert, marchand, commissaire d’expositions, Agnès Defaux directrice juridique de la SAIF, Romain Durand responsable du Service droit de suite à l’ADAGP, Aude Samama autrice de bande dessinée

— à partir de 13h30 la bande dessinée comme objet culturel

parmi les sujets abordés La discussion reviendra sur quelques points évoqués
dans Un objet culturel non identifié (2006). Dix ans après, qu’est-ce qui a changé ? ; Redécouverte du patrimoine ; Émergence de nouveaux genres (non-fiction) ; Féminisation ; Expositions, muséalisation ; Situation de la critique et de la recherche

grand invité : Pascal Ory, professeur à l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne, à l’EHESS et à Sciences-Po

intervenants : Stéphane Beaujean FIBD, David Caméo directeur du Musée national des Arts décoratifs de Paris, Nicolas Georges directeur chargé du Livre et de la Lecture, ministère de la Culture et de la Communication, Anne-Claire Norot Les Inrocks, Hector Obalk critique d’art

La page officielle :

http://www.citebd.org/spip.php?article8045